Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Des hommes de Devoir

 | 
Nicolas Adell-Gombert

6. Les voix féminines. De la Mère des compagnons à Marie Madeleine

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Indubitablement, le compagnonnique et le masculin ont à voir ensemble. La teneur des rites, le contenu des chansons témoignent du fait que le monde compagnonnique puise une partie de ses ressources et de ses valeurs dans la nature du genre qui en fait la spécificité : c’est un monde d’hommes.

Et, ici, le masculin ne consiste pas en un simple accent « genré » par lequel le discours compagnonnique s’entendrait ou se prononcerait avec plus d’aise. Le genre masculin est un fait de la langue compagnonnique, de sa structure et de sa syntaxe. Le supprimer, et même le considérer à l’écart ou sur un autre plan, c’est s’interdire de comprendre l’institution. Le fait qu’à l’heure actuelle encore la question de l’intégration des femmes pose d’importants problèmes est en soi extrêmement révélateur. À l’Association, la Réception récente d’une compagnonne tailleur de pierre a suscité une importante émotion. Plusieurs compagnons de ce groupement semblent décider à le quitter, à faire scission, pour ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540