Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’« esprit de corps »

 | 
Emmanuelle Godeau

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Au dernier déjeuner [30 avril 1914], dans la petite salle de garde, pas plus de discours qu’il n’y a eu de bizuthage au premier jour, mais entre temps, une constante sollicitude des aînés pour les cadets. Les draps de lit en guise de nappes, les verres à tous usages (boire n’importe quoi et casser des noix), étoiler une lourde assiette sur l’olécrane gauche sans fracturer ni l’une ni l’autre, dresser le tableau de garde et donner le signal d’une “manifestation”, toutes ces traditions frivoles, qui constituent, en marge du métier, l’art d’être interne, c’est là que je les ai reçues. »
(Jean Quénu, Notre internat, 1971 : 58)

Ainsi Jean Quénu, ancien interne des Hôpitaux de Paris, nommé au concours de l’internat de 1910, commente-il ses années de formation au métier de médecin spécialiste, dans un ouvrage autobiographique retraçant avec minutie sa vie d’étudiant et surtout son internat, mêlant anecdotes médicales et récits de ces « traditions frivoles » qui donnent à voir un « folklore...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540