Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Profession : policier. Sexe : féminin

 | 
Geneviève Pruvost

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les opérations de virilisation

Tout d’abord, rares sont les femmes, dans la jeune génération, qui entrent dans la police pour devenir secrétaire ou intégrer la brigade des mineurs. Les femmes policiers entrent davantage que les hommes dans la police par vocation et elles tendent à aligner leurs motivations sur celles de leurs homologues masculins de même grade et de même ancienneté : elles sont séduites avant tout par le caractère aventurier du métier. Contre toute attente, la dimension sociale de celui-ci (le contact, l’utilité) ne vient que dans un second temps, invalidant l’image d’« assistante sociale » qui leur est bien souvent prêtée. Les femmes sont en outre plus nombreuses que les hommes à entrer dans la profession pour exercer un métier d’ordre. Dans un tel cadre, il n’est guère étonnant de trouver assez peu de femmes, à l’exception de quelques anciennes, animées d’intentions féministes.

Dans leur choix professionnel atypique, les femmes policiers sont soutenues par leur fami...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540