Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Profession : policier. Sexe : féminin

 | 
Geneviève Pruvost

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’un des fondements de la division sexuelle du travail est de réserver aux seuls hommes, à de rares exceptions près, le maniement des outils les plus sophistiqués1. Or parmi ces outils, les armes constituent un cas particulier. Elles font l’objet d’une interdiction redoublée, qui s’est longtemps traduite par un verrouillage de l’armée et de la police, institutions spécialisées dans l’usage de la contrainte physique (Weber 1995), longtemps réservées aux hommes. A ce titre, la féminisation de la police constitue un événement dont il importe de mesurer la portée, en allant au-delà du simple comptage des effectifs féminins, et en déportant l’investigation sur l’accès concret des femmes policiers2 aux « pleins pouvoirs de police ». Ont-elles le droit d’user en ultime recours d’une « force coercitive non négociable » (Monjardet 1991 : 231) ?

Voilà en effet ce qui distingue la police des autres métiers d’arme et des autres professionnels de l’urgence. Les policiers, que leur mission soit pr...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540