Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Être rugby »

 | 
Anne Saouter

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La réticence du monde du rugby à accueillir la féminisation de sa pratique, tout en traduisant une attitude coutumière des hommes lorsque des femmes commencent à investir les domaines d’activités jusqu’alors spécifiquement masculins, et garantissant de ce fait leur domination (le sport, la profession, la création, la politique, etc.), révèle ici, plus fondamentalement, la volonté de préserver d’une anomalie le parcours biographique qu’il propose. Car cette anomalie risque de pervertir la nature de ce parcours. La crainte ne se situe pas sur le plan d’une éventuelle perte de pouvoir, mais concerne directement la distinction des identités sexuelles. Si le rugby « produit » des hommes, et ce en passant par une stricte gestion du féminin, c’est-à-dire son exclusion, comment pourrait-il être pratiqué par le sexe opposé sans incidence sur sa propre définition ? Il est plus aisé et rassurant de penser que cette incidence se manifeste sur la personne même du transgresseur, en s’inscrivant d...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540