Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La culture des sentiments

 | 
Dominique Pasquier

Conclusion. Bang/bang ou Kiss/kiss ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Bang/bang ou kiss/kiss ? Tout film américain peut entrer dans l’une de ces deux catégories, pensaient les Mélanésiens étudiés dans l’après-guerre par une anthropologue, Hortense Powdermaker (Powdermaker 1950). Le bang/bang a été l’objet de beaucoup de travaux, le kiss/kiss jamais ou presque. La focalisation sur la violence a contribué à reléguer dans l’ombre toute une dimension de la relation à la télévision. La question de la violence est importante à poser, mais elle ne doit certainement pas revêtir le caractère d’exclusivité qu’elle a si souvent. La télévision charrie beaucoup d’autres émotions. Des émotions intimes, fortes, auxquelles les jeunes téléspectateurs sont particulièrement sensibles à un moment de leur vie où ils sont en train de découvrir toute une nouvelle gamme de sentiments et d’affects. Et les scènes d’amour peuvent être tout aussi troublantes que les scènes de violence1. Pourquoi cette « autre » dimension émotionnelle de la télévision a-t-elle été peu explorée ? ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540