Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Descendants de Chouans

 | 
Bernadette Bucher

II. Économie des rites

5. Le nouvel art d’être civil

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qu’il soit « bon » ou « féroce », l’image du Vendéen alias Chouan, comme sauvage, a survécu au roman de Balzac et au romantisme d’autant plus facilement que, pour la société urbaine, le paysan rebelle incarne au plus haut point la paysannerie dans son ensemble, imperméable à la civilité qui, comme son nom l’indique, prend sa source dans la ville (civis), comme la sauvagerie dans les bois (sylva). Contrairement à ces vues urbanocentriques, il existe parmi ces descendants présumés de paysans contre-révolutionnaires, une civilité bocaine. Qui la bafoue s’expose, encore de nos jours, à être un « homme à part » ou même un « sauvage ». Par un renversement qui retourne contre les citadins leur propre ethnocentrisme, les Bocains perçoivent dans la société urbaine, porteuse d’une modernité qu’ils embrassent pourtant avec enthousiasme, une source majeure de barbarie et de sauvagerie. Il ne s’agit pas seulement des grands fléaux contemporains dont les médias s’alarment – criminalité, drogue, s...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1995

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable