Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Des sauvages en Occident

 | 
Frédéric Saumade

2. Chronique des pays taurins

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au-delà de l’opposition formelle entre les courses andalouse et camarguaise, on peut dire que la tauromachie est un fait social total parce qu’elle implique un genre de vie collective autonome, liant non seulement les professionnels du spectacle, mais aussi les amateurs. Les mœurs des fervents s’inscrivent dans une temporalité référentielle au système des courses et de l’élevage spécialisé. Ceux que l’on appelle « taurins » (taurinos) en Espagne, « gens de Bouvino » en pays camarguais, maintiennent un contact direct ou imaginaire avec les héros de l’arène à travers leur mode de vie assez franchement ritualiste parce qu’orienté par l’institution tauromachique. Cette interrelation de la représentation et du quotidien, qui peut nous amener à qualifier les petits mondes du taureau de « microsociétés du spectacle », relève d’un processus plus général, associant la ville, centre humain et médiatique par excellence, et la campagne, où l’on élève les « bêtes de scène ».

Hiver, mort et renais...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1994

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540