Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les fruits de la vigne

 | 
Christiane Amiel

Chapitre 2 : Entre bois et jardin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La salade à la bûchette

Quand on va ramasser les sarments, moi je me souviens c’était le moment où il y a des petites salades, des fausses gerbes, c’est tendre ça, on voit que le bout qui dépasse. Et avec un couteau on ramassait ça, c’était tendre, ça faisait de ces salades ! C’était à l’époque des sarments. La falsa garba, on l’appelait aussi « salade à la bûchette » parce que ça se fixe contre le bois mort, alors on tirait la bûchette et la salade venait avec. Il y avait un germe blanc, c’était bon ça, tendre... Je me souviens bien de cette vigne où j’allais avec ma mère, c’était le moment des salades et des violettes qui commençaient. C’était plein de violettes, alors, pour moi qui les adorais, les sarments ça veut dire salades sauvages et violettes !

Image

18. La taille de la vigne, « Mars », gravure d’Étienne Delaune (1568).

Du début du printemps où sortent les premières « salades » à la fin de l’automne où les dernières baies parachèvent leur mûrissement par la flétrissure du gel, les ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1985

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540