Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le triangle du XIVe

 | 
Sabine Chalvon-Demersay

Chapitre 7. Décors

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si les anciens habitants ont du mal à comprendre qui sont les nouveaux venus, ceux-ci n’ont guère de peine à se reconnaître entre eux. Au sein même des immeubles dans lesquels ils s’installent, les nouveaux arrivants sèment des signes et signent leur présence. Tout le monde n’est pas propriétaire de sa façade. La cinéaste Agnès Varda a décoré les murs extérieurs de sa maison de grosses pastilles violettes. De l’autre côté de l’avenue du Maine, dans une maison squattérisée, d’énormes fresques murales agrémentent les murs et la rue.

Mais, ici, les règlements de copropriété sont stricts et les habitants n’ont généralement pas la possibilité de donner libre cours à leur fantaisie créatrice. Ils doivent se limiter à des signes plus discrets : aux fenêtres pendent des rideaux de dentelle qui viennent au mieux du grenier des grands-parents, au pire du rayon des nouveautés du BHV, entre les deux, du marché aux Puces. A un balcon en fer forgé était suspendu un cerf-volant chinois. Cet hiver q...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1984

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540