Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

THATCamp Saint-Malo 2013

Dispositifs éditoriaux

Enquête sur « Les Modes d’existence » de Bruno Latour : une publication augmentée

Note de l’éditeur

Atelier animé le 19 octobre 2013 par Christophe Leclercq, chef du projet AIME (MediaLab SciencePo) et Paul Girard, ingénieur généraliste des technologies numériques (MediaLab SciencePo).

Texte intégral

1Le projet d’enquête sur les modes d’existence de Bruno Latour se décompose en plusieurs étapes dont certaines peuvent se chevaucher, et qui sont autant de médias :

2la publication imprimée, en français et en anglais, d’un rapport provisoire (Enquête sur les modes d’existence /An Inquiry into modes of existence), aux éditions La Découverte et chez Harvard University Press ;

  • une plate-forme contributive http://www.modesofexistence.org invitant les lecteurs à poursuivre l’enquête amorcée dans le livre et devenir ainsi co-enquêteurs ;

  • une série de rencontres, moment de discussion face à face et de réécriture du projet ;

  • enfin, une exposition, en partenariat avec le ZKM de Karlsruhe (voir la timeline de la page d’accueil du site www.modesofexistence.org).

Présentation de la plate-forme

3Le site Web propose l’accès gratuit à une publication dite « augmentée » comprenant la totalité du texte de l’ouvrage imprimé, à laquelle viennent s’ajouter un glossaire, des documents preuves et des contributions. Toute personne est invitée à créer un compte, générant ainsi identifiant et mot de passe nécessaires à l’entrée dans l’interface du livre augmenté.

4Cette interface se décompose en quatre colonnes :

  • La colonne T (pour texte) contenant le texte publié dans l’Enquête sur les modes d’existence, dont l’affichage par défaut, et partiel, correspond à une table des matières ;

  • La colonne V (pour vocabulaire) comportant un ensemble de définitions de concepts clefs de l’enquête ;

  • La colonne D (pour document) transformant les anciennes notes de bas de page en documents preuves nécessaires à la justification et l’avancement de l’enquête ; les icônes renseignent sur la nature des médias sollicités (PDF, vidéos, etc.) ;

  • La colonne C (pour contribution).

Navigation

5On obtient un aperçu (preview) en cliquant sur n’importe quel item présent dans chacune de ces colonnes. En cliquant sur « en savoir plus », la colonne concernée passe alors en mode « maître » c’est-à-dire que le contenu des autres colonnes va se réorganiser en fonction de cette celle-ci.

6Dans la colonne correspondant au texte figurent un certain nombre de mots en gras et en lettres majuscules. Il s’agit des concepts clefs de l’enquête, sur lesquels il est possible de cliquer et dont les définitions s’affichent alors dans la seconde colonne, V, sous la forme d’un aperçu. Si on clique une seconde fois sur cet aperçu, on va non seulement pouvoir lire la totalité de la définition proposée pour ce concept, mais également voir, dans la première colonne, l’ensemble des passages le reprenant. On peut à tout moment revenir vers le passage du texte d’où on a dérivé, pour reprendre le fil de la lecture. Une entrée de vocabulaire peut en outre comporter d’autres concepts qui se déclinent alors verticalement.

7Figurent également dans le texte du livre, soulignées en vert, des ancres renvoyant aux documents de la colonne D, qui fonctionne à l’identique.

La fonction « recherche » (search)

8Il n’existe pas d’index à proprement parler. La fonction « recherche » permet cependant de retrouver dans l’ensemble des quatre colonnes les occurrences d’un mot ou d’une expression (un auteur, un concept) faisant l’objet d’une requête. En cherchant par exemple « James », vous obtenez dans la colonne D une sorte de bibliographie associée au philosophe.

La fonction « marque-page » (bookmark)

9On peut sauvegarder dans le carnet de bord ou notebook n’importe quel item présent sur la plate-forme : extraits de texte, images, vidéos, PDF et références bibliographiques. Pour cela, il suffit de sélectionner l’objet, puis de cliquer sur l’étoile qui apparaît alors. Pour accéder à l’ensemble des éléments sauvegardés, il faut cliquer sur l’icône en forme de valise dans la barre du haut, à droite.

Contribution et modération

  • 1 Ce projet de recherche a reçu le soutien financier du Conseil européen de la recherche (ERC) en tan (...)

10Le projet AIME (An inquiry into Modes of Existence)1 est une enquête qui a besoin de contributions pour son succès. Le projet propose pour cela un service de médiation scientifique, assuré par six médiateurs (Pierre-Laurent Boulanger, Noortje Marres, Didier Debaise, Milad Doueihi, Vincent Lépinay et François Cooren), et décrit dans le schéma intitulé The lifecycle of my contribution. Celui-ci se lit de gauche à droite, de la colonne (1) à la colonne (5).

11(1) D’abord, on entre en contact avec l’interface modesofexistence.org spontanément ou à l’issue d’un évènement (atelier, etc.) organisé par AIME.

12(2) Ensuite, on rédige librement une nouvelle contribution dans un espace personnel que l’on peut ou bien sauvegarder (elle apparaît alors en bleu, ce qui correspond au mode privé), ou bien soumettre à médiation (flèche a – la contribution apparaît dès lors en grisé. Dans tous les cas, on peut la retrouver dans le notebook).

13(3) Aussitôt soumise à médiation, la contribution transite alors par l’équipe AIME qui peut soit revenir vers nous directement par courrier électronique (flèche b1), soit la rediriger vers le médiateur qualifié pour la contribution (flèche b2). Ce dernier peut revenir vers nous par courrier électronique (pour demander une modification ou notifier la raison d’un éventuel refus). Durant toute cette procédure, la contribution apparaît en grisée dans la colonne contribution et elle est toujours éditable.

14(4) Lorsque le médiateur, après un échange direct par courrier électronique valide la publication de la contribution, cette dernière apparaît alors en noir. À ce stade, elle ne peut plus être éditée et elle est visible de tous les lecteurs et/ou co-enquêteurs consultant le site.

15(5) Les contributeurs ayant participé au projet sont susceptibles d’être invités à participer aux deux évènements de clôture et d’arbitrage diplomatique final qui se dérouleront en juillet 2014 ainsi qu’aux évènements intermédiaires (ateliers).

Discussions

16Le débat a essentiellement porté sur le protocole de contribution et de modération a priori envisagés (sujet à révision après une première période d’observation), soulevant la question de l’ouverture et de la fermeture de la plate-forme contributive.

17Certains ont relevé l’existence d’un paradoxe entre le principe d’une enquête collective qui se veut ouverte et le principe de modération a priori proposé, considéré comme particulièrement contrôlé. Celui-ci pourrait être allégé en faisant en sorte, comme proposé par l’audience, de ne modérer a priori que la première contribution d’un usager, qui, par la suite, verrait ses contributions automatiquement validées, gagnant ainsi le statut de co-enquêteur.

18D’autres ont mentionné ce qu’ils percevaient comme une non réciprocité dans la relation entre l’auteur (qualifié même, par un intervenant, de « fantôme ») et des contributeurs qui sont appelés à consacrer un temps non négligeable à l’édition de leur(s) contribution(s). L’équipe a rappelé qu’outre la possibilité d’inviter les auteurs des contributions les plus pertinentes aux rencontres prévues, le nom de tous les co-enquêteurs figureraient dans le générique finale du site. Certains ont suggéré de développer une fonction d’export des contributions afin de pouvoir les afficher à l’extérieur du site, considéré comme trop clos, au sein de son propre environnement (blog, site web, etc.). L’équipe a rappelé certaines contraintes juridiques à l’origine de cette clôture qui a cependant le mérite de concentrer l’attention sur l’enquête. Elle assume cette dimension comme elle s’efforce d’éviter la profusion des commentaires propres à la culture blog, pour privilégier des contributions avec document, permettant de faire avancer l’enquête (quitte à déployer sur le blog du site du projet, un espace d’échange sur des questions plus ou moins générales ne trouvant pas leur place dans l’interface du livre augmenté).

Liens

19Site Web et blog www.modesofexistence.org

20Tweeter : @AIMEproject #modesofexistence

21Info : contact@modesofexistence.org

Notes

1 Ce projet de recherche a reçu le soutien financier du Conseil européen de la recherche (ERC) en tant que programme spécifique du 7e programme cadre (FP7/2007-2013) / ERC Grant ‘IDEAS’ 2010 n° 269567.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/editionsmsh/docannexe/image/2203/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 127k

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2014

Creative Commons - Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported - CC BY-NC-SA 3.0

Lire

Open access

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable