Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'action culturelle allemande en Chine

 | 
Françoise Kreissler

II. Les réalisations culturelles

6. Les instituts culturels

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Alors que les établissements d’enseignement fondés par les Allemands sont conçus comme autant d’outils au service de la culture allemande en Chine, dès le début du xxe siècle plusieurs « lettrés » allemands s’emploient à concrétiser divers projets que l’on appellerait de nos jours centres ou instituts culturels. Ces instituts, qui à l’exception de l’Institut d’Allemagne (Deutschland-Institut) resteront tous à l’état de projet, avant tout pour des raisons de conjoncture politique, avaient été pensés non seulement comme des institutions pour propager la culture allemande, mais aussi comme des instituts destinés à l’étude de la Chine ou de l’Extrême-Orient. En termes d’aujourd’hui, tandis qu’à travers leurs écoles les Allemands se présentaient comme des enseignants face aux Chinois, en créant ces centres culturels, ils étaient prêts à accepter le rôle d’enseignés face au monde asiatique et à sa culture.

Deux projets non réalisés

L’Institut Wichthofen (Wichthofen-Institut)

Le projet prévoy...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1989

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540