Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'action culturelle allemande en Chine

 | 
Françoise Kreissler

II. Les réalisations culturelles

4. Les écoles secondaires sino-allemandes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’on établit un parallèle entre l’Allemagne et les autres pays occidentaux, force est de constater qu’elle ne fonde que tardivement des établissements scolaires en Chine ; alors que les Anglo-Saxons disposent d’écoles primaires, secondaires et supérieures, les Allemands limitent leur action éducative aux établissements d’enseignement secondaire et supérieur1.

Les écoles secondaires sino-allemandes sont créées à l’initiative du gouvernement allemand, dans la foulée des réformes entreprises par le gouvernement chinois au début du xxe siècle. Destinées exclusivement aux élèves chinois, elles sont conçues comme des établissements d’enseignement général en langues allemande et chinoise2. Professeurs allemands et chinois y collaborent et se veulent avant tout au service de la langue et de la culture allemandes, mais avec la perspective plus réaliste d’ouvrir la Chine à l’industrie et au commerce allemands. Ces écoles s’assignent donc un triple rôle : économique, politique et culturel. M...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1989

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540