Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'action culturelle allemande en Chine

 | 
Françoise Kreissler

I. La Présence allemande en Chine

3. La vie scolaire et la presse

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les écoles allemandes

Ce n’est qu’à la fin du xixe siècle, lorsque s’accroît le nombre des Allemands installés en Chine, que ceux-ci fondent la première école allemande pour leurs enfants qui fréquentaient auparavant les écoles anglo-saxonnes et achevaient ensuite leurs études dans les écoles supérieures ou universités en Allemagne. La première de ces écoles, créée à Shanghai en 1895, reste, pendant toute la durée de la présence allemande en Chine, la plus importante des neuf écoles fondées par les Allemands1. Ces établissements, non confessionnels, œuvre des associations scolaires locales (Schulvereine) et donc considérés comme des institutions privées, perçoivent néanmoins une subvention de la part du gouvernement allemand. Certaines écoles, de moindre importance, ne bénéficient cependant d’aucune aide financière de l’État, telles celles de Fangzi, de Pingxiang, de Zhifu ; leur création est due à des initiatives privées et réalisée dans des conditions très particulières, aussi disp...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1989

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540