Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'action culturelle allemande en Chine

 | 
Françoise Kreissler

I. La Présence allemande en Chine

I. La communauté allemande de la fin du xixe siècle à 1933

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

ILLUSTRATION 5
Club allemand de Hong-Kong
(fin xixe ou début xxe siècle)

Image 100000000000052E0000035E6D65ECF9.jpg

ILLUSTRATION 6
Demeure de consul allemand à Tianjin
(fin xixe ou début xxe siècle)

Image 10000000000005270000035360D55E49.jpg

Dès le milieu du xixe siècle, des Allemands, peu nombreux, s’installent dans les ports ouverts de Chine, et notamment à Shanghai1. Ces Allemands, et c’est par ailleurs le cas de l’ensemble de la communauté étrangère dans le pays, sont pour la plupart d’entre eux commerçants, employés, artisans, ingénieurs, médecins, enseignants, missionnaires et diplomates. Contrairement à d’autres pays d’immigration, comme ceux du continent américain par exemple, il n’y a en Chine ni paysans, ni ouvriers originaires de pays occidentaux.

A la fin du xixe siècle, les Allemands constituent en Chine une minorité de la population étrangère comparable, en nombre, à la communauté française, ainsi qu’il ressort des chiffres publiés par le journal allemand Der Ostasiatische Lloyd (Der OAL) dans son édition du 24 novembre 1893 :

Image 100000000000052A000001C78E0FF2B3.jpg

Les Occidentaux partagent en génér...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1989

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540