Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le fils et le neveu

 | 
Suzanne Bernus
, 
Pierre Bonte
, 
Lina Brock
, 
et al.

9. Filiations bilatérales et cycles d’alliances chez les Udalăn et les Iwəlləmmədăn

Erik Guignard

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Image img01.jpg

Depuis maintenant une décennie, l’ethnologie, dans son application au monde touareg, s’est orientée vers la recherche de cycles de mariage parce que les traits marquants de cette société paraissaient parfaitement en accord avec ceux qui seraient attendus d’une société pratiquant, selon les termes de Lévi-Strauss, un échange généralisé.

Or des relevés fort précis qui ont été faits, il s’est dégagé trois conclusions inattendues du fait des déclarations générales marquant une nette préférence pour le mariage avec la cousine croisée matrilatérale (que nous noterons pour simplifier c.c.m.) :

  • la première porte sur l’absence apparente de cycles,
  • la deuxième sur la faiblesse des réalisations de mariages avec la c.c.m.,
  • la troisième sur la persistance de mariages parallèles théoriquement interdits.

Nous allons montrer cependant que, chez les Udalăn du Gourma et chez les Iwəlləmmədăn Kəl Ătăram du moins, il existe bien des cycles d’alliance généralisés, cycles ternaires d’alliance en forme de spir...

Auteur

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1986

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540