Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’identification biométrique

 | 
Ayse Ceyhan
, 
Pierre Piazza

VII. La biométrie entre intériorisation et contestation

Chapitre 19

Les résistances à la biométrie en France

Pierre Piazza

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La fabrique étatique des identités individuelles a emprunté depuis plusieurs siècles en France (Denis 2008) la voie d’une accumulation de savoirs, de savoir-faire et de pratiques par le biais desquels les pouvoirs publics ont pu fixer avec une plus grande certitude l’identité de chacun et accentuer leur emprise sur le vécu des personnes grâce à la collecte et l’exploitation d’une quantité d’informations individuelles sans cesse plus nombreuses leur permettant d’agencer la réalité sociale via notamment la mise en œuvre d’opérations de tri et de classement (Heilmann 1991). Définissant des codes inédits de l’identité et impliquant de nouvelles obligations pour ceux qui en sont la cible (démarches administratives, vérifications, contrôles, etc.), les instruments d’identification créés et diffusés par l’État ont ainsi progressivement bouleversé des habitudes, des conduites et des trajectoires personnelles et citoyennes. Pourtant, ces instruments n’ont pas été imposés à des individus comp...

Auteur

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540