Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’identification biométrique

 | 
Ayse Ceyhan
, 
Pierre Piazza

VI. Biométrie, identité et corps

Chapitre 18

Les insignes corporels : la biométrie comme perte de l’histoire personnelle

David Lyon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Fin 2007-début 2008, le FBI1 annonçait deux grandes initiatives concernant la biométrie. La première, Next Generation Identification (Identification de nouvelle génération), dont le coût estimé tourne autour d’un milliard de dollars des États-Unis, vise à instaurer le plus grand fichier mondial de caractéristiques corporelles – à l’usage des institutions policières bien sûr, mais également accessible aux employeurs dans certains cas – en vue de collecter des informations biométriques de type et provenance diverses, à des fins d’identification et de police scientifique. « L’objectif à long terme », d’après Lawrence Hornak du CITeR2, « est d’instaurer “des usages omniprésents” de la biométrie » (Nakashima 2007).

La seconde initiative, baptisée Server in the Sky (« Serveur dans le ciel »), est une base de données biométriques internationale qui permettrait au FBI de collaborer avec d’autres institutions en Australie, au Canada, en Nouvelle-Zélande et en Grande-Bretagne. L’idée est de pe...

Auteur

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable