Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’identification biométrique

 | 
Ayse Ceyhan
, 
Pierre Piazza

VI. Biométrie, identité et corps

Chapitre 17

Le corps biométrique : différences corporelles, normes intégrées et classifications automatisées

Irma Van der Ploeg

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les recherches ayant permis la rédaction de cet article ont été en partie financées par le Conseil européen de la recherche et la Commission européenne, via les projets DigIDeas (contrat de subvention eRC 201853) et HIDe (contrat de subvention eC 217762) s’inscrivant dans le Septième programme-cadre européen de recherche (FP7/2007-2013).

Alors que la biométrie est généralement comprise comme s’appuyant sur « le » corps humain, dont elle utilise certaines caractéristiques à des fins d’authentification et d’identification via les technologies de l’information, nous savons tous que « le » corps humain n’existe pas. On trouve des gens de toutes les formes, de toutes les couleurs, de sexe et d’âge différents, qui bien sûr partagent la plupart de leur physiologie et de leur anatomie avec le reste de l’humanité, mais jamais l’intégralité. Qui plus est, ces différences entre les personnes servent fréquemment à les catégoriser comme appartenant à des groupes spécifiques, définis en termes d’â...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540