Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les premiers fruits

 | 
Françoise Douaire-Marsaudon

Le territoire d’outre-mer de Wallis-et-Futuna

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

**********

Le Territoire d’Outre-Mer de Wallis-et-Futuna existe depuis 1961. Il a été créé à la suite d’un référendum (décembre 1959) visant le rattachement de Wallis et de Futuna à la France et la transformation de l’ancien protectorat en T.O.M. (94 % de oui). Il est administré par un préfet qui représente le gouvernement français et exerce le pouvoir exécutif avec l’assistance d’un Conseil territorial. Celui-ci est composé des trois chefs traditionnels (Hau ou Sau) de Wallis et de Futuna et de trois personnalités locales nommées, et est présidé par le préfet qui dispose d’un droit de veto sauf en ce qui concerne les programmes de développement et les questions regardant la coutume (Rensch 1983 : 12), dont relève notamment l’ensemble du système foncier. A Wallis, le préfet est secondé — ou remplacé en cas d’absence — par un secrétaire général. Le pouvoir législatif local est le fait d’une Assemblée territoriale qui comprend 20 conseillers (13 pour Wallis et 7 pour Futuna), élus au s...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540