Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les premiers fruits

 | 
Françoise Douaire-Marsaudon

Deuxième partie. Le Kainga

Chapitre 11. Le kainga en action : les échanges de dons cérémoniels à Tonga, Wallis et Futuna

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les échanges de dons cérémoniels constituent un des thèmes majeurs de l’anthropologie océaniste et de l’anthropologie tout court. Commencée au début du siècle avec M. Mauss, la discussion à ce propos a connu de nombreux rebondissements, en particulier avec les travaux d’A Weiner1. Plus récemment, M. Godelier a voulu percer « l’énigme du don » en reprenant la discussion là où elle avait été laissée par A. Weiner mais aussi, dans une certaine mesure, par M. Mauss2. Si les idées développées par ces auteurs ont considérablement inspiré ma réflexion, l’analyse présentée ici se situe dans une perspective quelque peu différente de la leur puisqu’il s’agit, non de réfléchir sur les logiques du don en général, mais d’éclairer la connaissance des groupes polynésiens kainga — et particulièrement celui de Tonga — au travers des échanges de dons cérémoniels qu’ils pratiquent3.

LE DON CÉRÉMONIEL EN POLYNÉSIE OCCIDENTALE

Un événement situé dans la durée

Il faut peu de temps à un observateur extérieur...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540