Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Des parrains pour la vie

 | 
Jean-Louis Christinat

Des parrains pour la vie

Choix improvisés, choix calculés

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avant de parler des stratégies et des contraintes en rapport avec le choix des parrains, précisons quelques points.

Le parrainage est obligatoire. Sauf la coupe du cordon ombilical, aucun des rites mentionnés ne peut avoir lieu sans qu’un parrain ne préside la cérémonie. Il n’est donc pas possible pour les habitants de Chia de se soustraire à l’institution de la parenté rituelle et aux obligations qu’elle suscite.

On ne peut pas se proposer comme parrain ou comme marraine. C’est une règle qui ne souffre aucune exception, « cela ne se fait pas ! ». Les mestizos semblent moins attachés à ce principe. Parmi les négociants qui viennent à Chia deux fois par année, il en est qui, sans aller jusqu’à se proposer ouvertement, savent très bien faire comprendre à tel ou tel couple qu’une demande de parrainage serait reçue favorablement. Cette attitude n’est jamais désintéressée. Mais aucun des habitants de la communauté n’aurait l’idée de s’offrir comme parrain. Si elle est strictement observée ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1989

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540