Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La moisson des marins-paysans

 | 
Pascale Legué-Dupont

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Alors que l’agriculture, l’horticulture ou la viticulture suscitent un certain nombre d’images et de connaissances dans l’ensemble des Français, l’ostréiculture véhicule peu de représentations auprès du grand public ; tout au plus laisse-t-elle une vague impression d’archaïsme. Cette méconnaissance tient en partie au fait que le métier s’inscrit dans une certaine marginalité. Marginalité spatiale d’abord, car cet univers mi-aquatique, mi-terrien recèle des valeurs culturales et culturelles qui le distinguent pareillement du monde de la terre et de celui de la mer. Marginalité temporelle ensuite, puisque l’essentiel des temps de travail se calque sur le rythme lunaire et que les calendriers des activités de production et de commercialisation imposent des rythmes de travail particuliers souvent en décalage par rapport à ceux de la société globale. Du fait de sa spécificité, l’ostréiculture de Marennes-Oléron ne trouve pas non plus sa place dans les habituelles typologies socioprofessi...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540