Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La moisson des marins-paysans

 | 
Pascale Legué-Dupont

Le bassin de Marennes-Oléron

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

En Charente-Maritime, dans la région littorale dénommée pour raison commerciale le bassin de Marennes-Oléron, l’ostréiculture est l’activité économique qui prédomine depuis la fin du xixe siècle, époque à laquelle l’huître devint produit de culture.

Le bassin de Marennes-Oléron a la forme d’un quadrilatère. Il est situé au nord du Bassin aquitain. Ouvert sur le grand large au nord à la hauteur de l’estuaire de la Charente et au sud par le pertuis de Maumusson, il est protégé à l’ouest par l’île d’Oléron et délimité à l’est par la côte. Deux rivières, la Charente et la Seudre, l’alimentent en eau douce (fig. 1)1.

Ce bassin est composé de deux espaces fondamentaux : l’estran, qui appartient au Domaine Public Maritime (DPM), et dont une partie est concédée par l’Administration Maritime aux exploitations conchylicoles parmi lesquelles les exploitations ostréicoles sont les plus nombreuses ; et le marais (principalement celui de la Seudre et, pour une plus petite part, ceux de Brouage et d...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540