Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La parenté vodou

 | 
Klaus Hamberger

Chapitre IV. Entre deux portes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ce chapitre traite de la signification des liens du mariage pour l’organisation sociale, et de la logique selon laquelle ils se nouent en tissant le réseau de parenté. Nous aborderons cette question en considérant les rites de mariage et les récits qui les expliquent, ainsi que les préférences et interdits matrimoniaux, la terminologie de l’affinité et la structure empirique du réseau généalogique. Ces analyses nous montreront que le mariage ouatchi constitue, symboliquement sinon réellement, une transgression mettant en conflit deux groupes agnatiques. C’est ce conflit qui, maintes fois transformé à travers une série de rituels – srɔɔeɖe, asitɔʋɔ, ametabiɔbiɔ –, établit le lien d’alliance et définit les frontières entre les maisons. En revanche, le souci d’éviter qu’un tel conflit ne divise la maison est à l’origine d’une série d’interdits dont l’interprétation confirmera l’équation fondamentale entre alliance et rivalité. Toutefois, la perspective agnatique n’est pas en soi suffis...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540