Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le pandanus rouge

 | 
Pascale Bonnemère

Chapitre V. Les champs d’activité des deux sexes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Nos ancêtres ont dit que les hommes ne pouvaient pas essuyer les fesses des bébés car leurs mains pressaient les fruits du pandanus rouge et ceux du Pangium edule. Mais si les ancêtres avaient dit le contraire, les hommes maintenant nettoieraient les excréments des bébés. »
Obe Wiε’j

Chez les Ankave, la répartition et l’organisation de la plupart des activités, quotidiennes ou non, se fondent sur la différence sexuelle. Certaines sont ainsi exclusivement effectuées par les femmes ou par les hommes ; d’autres impliquent leur coopération. Les travaux horticoles quotidiens, la confection des pagnes, des capes d’écorce et des filets de portage, la pêche à la nivrée, la fabrication des tambours-sabliers, etc., sont des activités qui reviennent en totalité à l’un des deux sexes. En revanche, la mise en culture d’un jardin, la construction d’une maison, la pose de pièges à anguilles, la domestication des porcelets sont des activités irrégulières lors desquelles se met en place une coopérat...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540