Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le pandanus rouge

 | 
Pascale Bonnemère

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Trois ensembles de questions ont tour à tour parcouru l’anthropologie de la Nouvelle-Guinée : le premier est relatif à la nature du lien social qui, dans divers contextes, fait agir ensemble les individus ; le second traite de la supériorité et de la domination des hommes sur les femmes ; le troisième concerne les grands événements, échanges cérémoniels ou initiations masculines, qui ponctuent la vie des communautés.

L’échec de l’application des modèles d’organisation sociale élaborés à partir de l’ethnographie des sociétés africaines, entraîna, dès les années 1960, le développement d’interrogations sur les principes – autres que d’éventuelles règles d’unifiliation – qui pouvaient se trouver au fondement de l’action collective (voir aussi pp. 218-219). D’autre part, il est rapidement apparu que tant les croyances locales dans la pollution féminine que la division sexuelle des tâches ou la forme et le contenu des initiations masculines étaient des manifestations d’une asymétrie sexuel...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1996

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540