Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Partager l'eau

 | 
Fabienne Wateau

Partie IV. Aux filles de l'eau

Chapitre VII. Nobles et transmission d’autrefois

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

DU MAJORAT AU PARTAGE ÉGALITAIRE

De la parenté, pour quoi faire ?

Les acteurs placés au cœur des partages, des règles complexes de distribution de l’eau et des conflits, sont ces herdeiros dont nous avons déjà parlé, ces hommes et ces femmes qui héritent des droits d’eau d’irrigation estivale de leurs aïeux. L’usage de l’eau, les savoir-faire, la gestuelle, les conflits, soit toute cette activité sociale liée à l’eau trouve un ancrage dans le passé et une origine certaine dans la tradition : on aime à dire à Melgaço qu’on irrigue depuis des temps immémoriaux et que la pratique est perpétuée depuis des siècles. Reste à savoir depuis quand exactement et sous l’impulsion de qui ou de quoi – ce qui n’est pas une mince affaire. Par l’eau ou via l’eau, il est possible de reconstituer des histoires de vie individuelle et familiale et d’observer comment la transmission des biens et des droits a été opérée au fil des générations. À Melgaço, j’ai pu établir cette « parenté de l’eau », en recons...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540