Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les horreurs du monde

 | 
André Stanguennec

Quatrième partie. Passée l’horreur, l’aurore ?

Chapitre XIII. Vers une aurore éthique et esthétique ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Mais aux lieux du péril croît aussi ce qui sauve.
F. Höderlin1

Il y a du rouge à l’horizon : est-ce la nouvelle aurore, est-ce la lueur d’un bûcher énorme qui brûlera toute notre culture ? Je vois au loin, où le rouge à l’horizon annonce le nouveau monde qui commence.
S. Zweig2

La recomposition, aux moyens des seules ressources humaines, d’une éthique de l’espérance est-elle encore pensable après la traversée du tunnel de l’horreur morale, culturelle et historique, au sein de laquelle nous voyons se débattre nos sociétés et se battre ces mêmes sociétés contre celles, également mais autrement horribles, qui les refusent absolument ? Le retour d’un libéralisme extrême vers la domination d’un nouveau républicanisme serait-il malgré tout envisageable ? Entendons bien qu’il ne s’est jamais agi de critiquer ici le libéralisme politique comme tel, mais les travers de sa version néolibérale, soumettant le libéralisme nécessaire de l’État républicain aux seuls intérêts économiquement dominants d...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540