Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pas d'enfant

 | 
Anne Gotman

Chapitre 7. La perpétuation de l’espèce : pacte ou option ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Apais : sans enfant en grec (du suffixe privatif a- et de pais, enfant) se disait de la catégorie des « femmes vides », aussi bien celles dont l’enfant était mort que celles auxquelles on avait tôt fait d’attribuer la stérilité du couple, que celles encore dont l’âge valait délaissement. Apais était aussi le malheur le plus féminin, la douleur la plus grande avec celle de l’enfantement1. Pendant des millénaires, être frappé de stérilité et privé de descendance fut pour une femme, un homme ou un couple le châtiment le plus grand qui puisse se concevoir, qui a inspiré nombre de mythes, de tragédies, de poèmes et de fictions de toutes sortes – dont la plupart font remonter la malédiction ou la faute originaires aux méfaits des générations ascendantes. Créuse, violée par Apollon, se verra spoliée du fruit de ce viol. Hermione, fille d’une mère indigne, restera stérile pour ne pas la supplanter dans l’ordre des générations.

Nombre de nos témoins volontairement sans enfant, les fe...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable