Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Pas d'enfant

 | 
Anne Gotman

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le marché du travail exige de la mobilité sans tenir compte des situations personnelles. Le couple et la famille demandent le contraire. Dans le modèle de marché poussé à son paroxysme qui est caractéristique de la modernité, on présuppose que la société est exempte de familles et de couples. Chacun doit être autonome et libre d’obéir aux exigences du marché pour pouvoir subvenir matériellement à son existence. Le sujet du marché est l’individu seul, débarrassé de tout ‘‘handicap’’ relationnel, conjugal ou familial. La société de marché est donc également une société sans enfants – à moins que les enfants ne grandissent auprès de pères et de mères célibataires et mobiles.
Ulrich Beck, La société du risque. Sur la voie d’une autre modernité1

Une société sans enfants serait donc dans la logique du marché, mais aussi l’une de ses contradictions majeures et, finalement, l’une des conditions de sa logique autodestructrice. Une société sans enfants : mais est-ce de cela qu’il s’agit vraimen...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540