Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Semé sans compter

 | 
Nicolas Ellison

Annexes

Annexe D

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

M1. Le déluge

Chu xla lanit wampi xa makganninajtu xlamaka, niti katsi, wa mpi wi xa lakgalhtawakga tani likgalhtawakgakgoy, nitu xanan ka xwi kakiwin ninajtu xwi xa malana lakatsuku tasiyulh xa malana, lata wi la uku kachuna xla kilhchanikgo. [transcription incomplète]

Il y a fort longtemps, rien n’existait, personne ne vivait dans ce monde et quand termina le premier monde ou temps (kilhtamaku) commença ce qui est le monde actuel ; mais ces grottes avec les vieilles céramiques existaient dès son origine. Quand commença ce monde il n’y avait personne, seulement de la forêt partout. C’est peu à peu que l’humanité se fit grandissante.

Le monde ne disparut pas, les gens moururent. Le seul à s’être sauvé, c’est Noé.

Sputli xa pulana kilhtamaku wa xpalakata akgtsankgatayakgolh latamanin nix katsikgoy mpi wi xpuchinakan, kaxtachuna xantilh, ni lakaknilh paks talakgxtumikgolh lakum takgalhinin chu kichalh tama latamat, ka chatum xlama chixku wanti makgantaxtilh lantla x wi latamat wan tama x ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable