Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les horreurs du monde

 | 
André Stanguennec

Troisième partie. Les horreurs du monde présent

Chapitre VII. Les cercles de l’horreur

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Désormais, l’horreur est partout présente et nous enserre dans les cercles institutionnels de nos sociétés libérales. Tout n’est évidemment et heureusement pas qu’horreur dans ces cercles, et l’on y éprouve encore des joies, mais, indubitablement, l’horreur y est aussi présente, favorisée, nous le savons, par les phénomènes de crise qui s’étendent et s’intensifient. Sa présence croissante commence au cercle le plus proche, la famille, et s’étend, de cercle en cercle : école, espace social, travail, État, Église, civilisation, jusqu’aux limites de notre monde. Ce sont ces cercles que nous voudrions décrire à la manière de matériaux critiques pour une phénoménologie de l’horreur contemporaine.

L’horreur tend à se présenter d’abord dans le cercle des familles secouées par les crimes passionnels et les viols pédophiles, le plus souvent en raison de l’abandon de l’autorité parentale, de ce que l’on nomme « crise de l’autorité ». Selon C. Castoriadis,

[…] la crise de la famille ne consiste ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540