Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Journal

 | 
Comte Harry Kessler

Annexes

La collection Harry Kessler

Texte intégral

1Entre 1895 et 1914, Harry Kessler a réuni quelque 150 œuvres d’art, constituant une des collections privées de l’avant-garde européenne parmi les plus importantes d’Allemagne : peintures et sculptures qui ornaient les pièces de ses domiciles de Berlin et de Weimar, dont l’aménagement intérieur avait été confié à Henry Van de Velde. Kessler possédait également un ensemble considérable de travaux graphiques, en particulier des dessins de Maillol et de Rodin, auxquels s’ajoutent encore les séries de gravures qu’il commanda à Aristide Maillol, Edward Gordon Craig, Eric Gill, Marcus Behmer, Mariano Andreú ou Renée Sintenis pour illustrer les ouvrages de bibliophilie imprimés entre 1913 et 1932 par la Cranach-Presse.

2Kessler n’a jamais tenu d’inventaire systématique de sa collection, ce qui rend difficile une identification exhaustive et précise des œuvres lui ayant appartenu. Dès le milieu des années 1920, de graves difficultés économiques le contraignent à se séparer progressivement de ses œuvres. En 1933, décrété persona non grata par le régime nazi, Kessler doit quitter l’Allemagne et sa collection est emportée dans la tourmente de l’histoire.

3La liste ci-dessous s’appuie essentiellement sur les travaux menés par Sabine Walter. Nous renvoyons en particulier à son article « Die Sammlung Harry Graf Kessler in Weimar und Berlin », dans Andrea Pophanken et Felix Billeter (éd.), Die Moderne und ihre Sammler. Französische Kunst in deutschem Privatbesitz vom Kaiserreich zur Weimarer Republik, Berlin, Akademie Verlag, 2001 (Passagen/Passages, 3), p. 67-93. Le travail de Walter a été revu et complété par Ursel Berger, Antoinette Le Normand-Romain et Dominique Lobstein pour la présente édition électronique. Nous avons rangé les œuvres d’un même artiste par ordre chronologique de leur acquisition. Quand il ne s’agit pas d’une peinture à l’huile, nous l’avons spécifié. En dehors de celles dont Kessler fait explicitement mention dans son Journal, nous avons renoncé à répertorier ici les autres pièces non identifiées de sa collection.

Pierre Bonnard

4« Une petite esquisse de femmes nues dans la forêt » ; non identifié ; acheté le 29 décembre 1905 auprès de l’artiste, cf. Journal.

5Les Courses à Longchamp, 1897, triptyque ; acheté en mai 1908 par l’entremise d’Étienne Druet ; vendu le 7 juin 1935 par la galerie Charpentier, Paris ; collection particulière ; Jean et Henry Dauberville, Bonnard. Catalogue raisonné de l’œuvre peint, Paris, 1965, no 150.

6La Glace de la chambre verte, 1907 ; acheté le 21 janvier 1909 chez Bernheim-Jeune, Paris, cf. Journal ; voir photographie du grand salon de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; Indianapolis Museum of Art ; Dauberville, no 369.

7Paravent, détrempe sur toile, vers 1900 ; acheté le 9 février 1910, vendu en 1933 ; voir photographie du grand salon de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; en dernier lieu galerie Charpentier, Paris (1958) ; Dauberville, no 205.

8Dans le cabinet de toilette, 1907 ; acheté en 1911 chez Bernheim-Jeune ; vendu le 30 mars 1954 par la galerie Charpentier ; Kawamura Memorial of Art, Sakura ; Dauberville, no 474.

Paul Cézanne

9Nature morte, assiette et fruits, vers 1890 ; acheté le 14 février 1902 à la galerie Ambroise Vollard, cf. Journal ; voir photographie du grand salon de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; collection particulière, États-Unis ; Lionello Venturi, Cézanne. Son art, son œuvre. Catalogue raisonné, Paris, 1936, no 206 ; John Rewald, The Paintings of Paul Cézanne. A catalogue raisonné, New York, Harry N. Abrams, 1996, no 677.

10Le Viaduc à l’Estaque, 1879–1882 ; acheté le 4 décembre 1902 à la galerie Ambroise Vollard, Paris, cf. Journal ; Ateneum, Finnish National Art Gallery, Helsinki ; Venturi, no 402 ; Rewald, no 439.

11Paysage en Provence, 1879–1882 ; acquis de la galerie Ambroise Vollard après janvier 1906, cf. Journal ; voir photographie de la bibliothèque de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; collection particulière ; Venturi, no 403 ; Rewald, no 440.

12Bosquet au Jas de Bouffan, 1875–1876 ; acheté à la galerie Ambroise Vollard, Paris ; vendu à Bernheim-Jeune en juin 1907 ; collection Mr and Mrs Scott Black (en prêt au musée de Portland) ; Venturi, no 161 ; Rewald, no 267.

13Rochers à L’Estaque, 1879–1882 ; acheté à la galerie Bernheim-Jeune, Paris ; passé dans la collection Robert von Hirsch, Francfort ; Museu de Arte de Sao Paulo Assis Chateaubriand ; Venturi, no 404 ; Rewald, no 442.

Charles Conder

14« Une figure de femme nue sur un lit de repos blanc au bord de la mer » ; non identifié ; acheté auprès de l’artiste le 7 janvier 1906, cf. Journal.

Henri-Edmond Cross

15La Plage ombragée, 1902 ; commandé à l’artiste le 8 mai 1902, cf. Journal ; vendu en 1946 par la galerie de l’Élysée, Paris ; en dernier lieu à la galerie Schmidt, Paris ; Isabelle Compin, Henri-Edmond Cross, Paris, 1964, no 97.

16Rio di Noale (Venise), 1903/1904 ; acheté le 15 novembre 1904 ; vendu le 16 mai 1908 à l’hôtel Drouot, Paris ; en dernier lieu collection Marseille, Paris ; Compin, no 116.

17Le Lesteur, 1906 ; acheté le 22 avril 1907, cf. Journal ; voir photographie du cabinet de travail de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; musée d’Art et d’Histoire, Genève ; Compin, no 159.

18Pardigon, côte provençale, effet de soir, 1907 ; acheté le 30 novembre 1907 chez Bernheim-Jeune, cf. Journal ; en dernier lieu Parke-Bernet, New York (1970) ; Compin, no 300.

19Les Pins sur la plage, 1896 ; vendu le 16 mai 1908 à l’hôtel Drouot, Paris ; The Metropolitan Museum of Art, New York ; Compin, no 59.

20Baigneurs, 1906 ; en dernier lieu Christie’s, New York (1988) ; Compin, no 166.

21Paysage de Bormes, 1907 ; acheté en 1908 chez Bernheim-Jeune ; vendu en 1964 par Bernheim-Jeune ; en dernier lieu Sotheby’s, Londres (1978) ; Compin, no 197.

22Paysannes de l’Ombrie, 1908 ; acheté en 1908 chez Bernheim-Jeune ; localisation actuelle inconnue ; Compin, no 218.

Edgar Degas

23Le compositeur Nicolas Nabokov se souvient d’avoir vu des œuvres de Degas chez Kessler à Weimar (Nicolas Nabokov, « Der Mensch, der andere liebte. In Memoriam Harry Kessler », dans Der Monat, vol. 170, novembre 1962, p. 55).

Maurice Denis

24Les Nymphes aux jacinthes, 1900 ; acheté le 14 février 1902 chez Ambroise Vollard, Paris ; voir photographie du grand salon de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; localisation inconnue ; Carina Schäfer, Maurice Denis et le comte Kessler (1902–1913), Francfort-sur-le-Main, Peter Lang, 1997, p. 181 et suiv.

25La Vasque de la villa Médicis (Vue de Rome), vers 1900 ; acheté en septembre 1903, après l’exposition néo-impressionniste de Weimar ; musée départemental de l’Oise, Beauvais ; Schäfer, p. 184.

26La Tonnelle de Traou Perros, vers 1902 ; acheté en septembre 1903, après l’exposition néo-impressionniste de Weimar ; vendu le 16 mai 1908 à l’hôtel Drouot, Paris ; localisation actuelle inconnue ; Schäfer, p. 183 et suiv.

27Le Goûter à Loctudy, vers 1901 ; acheté en 1903 ; vendu le 16 mai 1908 à l’hôtel Drouot, Paris ; Städelsches Kunstinstitut, Francfort-sur-le-Main ; Schäfer, p. 182 et suiv.

28Maternité à la pomme, 1897 ; acheté le 4 juillet 1904 chez Paul Cassirer, Berlin ; galerie Malingue, Paris ; Schäfer, p. 179 et suiv.

29Rome, vue prise des jardins Farnèse, 1904 ; acheté avant novembre 1904 ; vendu le 16 mai 1908 à l’hôtel Drouot, Paris ; localisation actuelle inconnue ; Schäfer, p. 187.

30La Communiante, dessin, vers 1900 ; acheté le 15 novembre 1904 ; localisation actuelle inconnue ; Schäfer, p. 190.

31Trois Têtes, dessin, vers 1900 ; acheté le 15 novembre 1904 ; localisation actuelle inconnue ; Schäfer, p. 189.

32Florence, Piazza San Gallo, 1898 ; acheté avant le 22 novembre 1904 ; vendu le 16 mai 1908 à l’hôtel Drouot, Paris ; en dernier lieu Sotheby’s, New York (1996) ; Schäfer, p. 180 et suiv.

33Cinq des sept éléments de la frise L’Amour et la vie d’une femme, 1897 ; acheté en 1904 ou 1905 chez Ambroise Vollard, Paris ; localisation actuelle inconnue ; Schäfer, p. 178 et suiv.

34L’Ensevelissement, 1903 ; envoyé par Eugène Druet à Weimar en 1905 ; voir photographie de la bibliothèque de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; localisation actuelle inconnue ; Schäfer, p. 185 et suiv.

35Vue de l’église San Domenico de Sienne, 1907 ; acheté le 15 mars 1908 ; localisation actuelle inconnue ; Schäfer, p. 188 et suiv.

36Promenade dans le parc de Weimar, 1909 ; offert à Kessler par l’artiste en 1909 ; collection particulière, Italie ; Schäfer, p. 188 et suiv.

Paul Gauguin

37Manao Tupapau (L’esprit des morts veille), 1892 ; acheté en novembre 1903 lors de l’exposition Gauguin chez Ambroise Vollard, Paris, cf. Journal ; Albright-Knox Art Gallery, Buffalo ; Georges Wildenstein, Paul Gauguin. Catalogue raisonné, Paris, 1964, no 457.

38« Une femme accroupie » ; non identifié ; acheté en novembre 1903 lors de l’exposition Gauguin chez Ambroise Vollard, Paris, cf. Journal.

39Maruru (Merci), gravure sur bois en couleurs, 3e état, 1893/1894 ; vendu aux enchères en 1933 chez Max Perl, Berlin ; Kupferstichkabinett, Staatliche Museen Preußischer Kulturbesitz, Berlin ; Elizabeth Mongan, Eberhard W. Kornfeld et Harold Joachim, Paul Gauguin. Catalogue Raisonné of his Prints, Berne, 1988, no 22 III.

George Grosz

40Deux tableaux non identifiés, dont l’un acheté auprès de l’artiste le 7 février 1919 à Berlin, cf. Journal.

Max Klinger

41Prométhée libéré (Brahmsphantasie, p. 55, no XXXVII), eau-forte, 1891 ; cf. Journal, 17 novembre 1907 ; localisation actuelle inconnue.

42Buste de Friedrich Nietzsche, marbre, 1905 ; d’abord prêté, puis offert en 1906 aux Archives Nietzsche de Weimar.

Georg Kolbe

43Le comte Harry Kessler, bronze, 1916 ; acheté le 15 avril 1916, cf. Journal ; Deutsches Literaturarchiv, Marbach.

Max Liebermann

44Portrait du comte Harry Kessler en uniforme, pastel, vers 1916 ; collection particulière.

Maximilien Luce

45Le Quai Saint-Michel, 1899 ; offert en 1912 aux Bayerische Staatsgemäldesammlungen de Munich, dans le cadre de la « donation Tschudi ».

Aristide Maillol

46Femme accroupie, terre cuite, 1904 ; acheté le 21 août 1904 auprès de l’artiste, cf. Journal ; vendue en septembre/octobre 1931 ; Sammlung Oskar Reinhart « Am Römerholz », Winterthur.

47La Méditerranée, pierre, 1904–1912 ; l’œuvre grandeur nature a été commandée par Kessler à l’artiste le 21 août 1904, cf. Journal ; vendu en septembre/octobre 1931, départ de la statue le 12 novembre 1931, cf. Journal ; Sammlung Oskar Reinhart « Am Römerholz », Winterthur.

48Esquisse pour La Méditerranée, terre cuite, 1904/1905 ; voir photographie du grand salon de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; vendue en septembre/octobre 1931 ; Sammlung Oskar Reinhart « Am Römerholz », Winterthur.

49Fontaine, céramique, vers 1900 ; acheté le 15 novembre 1904 ; voir photographie de la bibliothèque de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; racheté par l’artiste vers 1935 ; musée Maillol, Fondation Dina Vierny, Paris.

50Le Désir, relief en pierre, 1907–1912 ; commandé à l’artiste le 24 mai 1907, cf. Journal ; voir photographies prises par Kessler dans l’atelier de Maillol à Marly-le-Roi, juillet–août et octobre–novembre 1907 ; collection particulière.

51Le Coureur cycliste, bronze, 1907–1909 ; commandé à l’artiste en juin 1907, cf. Journal ; voir photographies prises par Kessler dans l’atelier de Maillol à Marly-le-Roi, juillet–août et octobre–novembre 1907, et photographie du grand salon de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; Kunstmuseum Basel, Bâle.

52Femme debout se coiffant, 1898, bronze ; voir photographie du salon de Kessler à Weimar avec la statuette posée sur une table, Cranachstrasse 15 ; localisation actuelle inconnue.

53Léda, vers 1900, bronze ; voir photographie de la bibliothèque de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; localisation actuelle inconnue.

54Renée Rivière, tête en terre cuite, 1906 ; voir photographie de la bibliothèque de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; musée d’Orsay, Paris.

55Trois terres cuites : Femme accroupie, vers 1905 ; Femme à genoux, vers 1902 ; Femme assise, le bras replié autour de la tête, vers 1905 ; voir photographie du grand salon de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 (les statuettes dans la vitrine) ; localisations actuelles inconnues.

56Femme debout drapée (La Bergère), vers 1896, bronze ; collection particulière ; Aristide Maillol, éd. par Ursel Berger et Jörg Zutter, cat. exp. Lausanne, musée des beaux-arts, Paris, 1996, no 25.

57Baigneuse debout, bois, vers 1896 ; collection Gustave Fayet, Paris, entre 1905 et 1908 ; acquis par Kessler auprès de la galerie Druet en 1908 ; voir photographie du cabinet de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 (la statuette est posée sur le bureau) ; Sammlung Oskar Reinhart « Am Römerholz », Winterthur.

58Étude pour L’Action enchaînée, terre cuite originale, 1905 ; acheté à la galerie Vollard en 1907 ; vendu à la galerie Druet en 1933 ; localisation actuelle inconnue.

59Étienne Terrus, vers 1905, tête en bronze ; acheté le 18 avril 1909 chez Maillol à Banyuls, cf. Journal ; mise en gage pour 10 000 DM le 5 novembre 1931 auprès de la banque berlinoise Bett, Simon & Co ; localisation actuelle inconnue.

60Torse de L’Île de France, 1910–1925, terre cuite ; commandé à l’artiste le 6 janvier 1925, cf. Journal ; ancienne collection Kenneth Clark ; localisation actuelle inconnue.

61Guerrier mourant, 1925, bronze ; offert par l’artiste à Kessler le 4 septembre 1927, cf. Journal ; localisation actuelle inconnue.

62Le Jeune Grec, bronze, [1908/1930] ; le modelage commença en Grèce le 25 mai 1908 ; cf. Journal ; collection particulière ; Berger et Zutter, no 62.

63Tête de femme, huile sur toile, 1893 ; cf. Journal, 6 septembre 1927 ; collection Hays, Nashville.

Lucien Maillol

64Rugby ; vendu en 1928 par la galerie Flechtheim, Berlin ; localisation actuelle inconnue.

Constantin Meunier

65Le Bûcheron, bronze, première fonte ; acheté auprès de l’artiste le 9 novembre 1897, cf. Journal ; localisation actuelle inconnue.

George Minne

66Agenouillé à la fontaine, vers 1898 ; commandé le 23 mars 1893 à l’artiste, cf. Journal ; voir les photographies de l’appartement de Kessler à Weimar ; vendu le 3 janvier 1936 par l’intermédiaire des éditions Duncker, Gotha, au musée Anger d’Erfurt ; disparu depuis 1940 ; Leo van Puyvelde, George Minne, Bruxelles, 1930, no 27.

67Baigneuse I, bronze, 1899 ; voir photographie de la bibliothèque de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; localisation actuelle inconnue ; Puyvelde, no 31.

Edvard Munch

68Portrait du comte Harry Kessler, lithographie, 1895 ; cf. Journal, 11 avril 1895 ; localisation actuelle inconnue ; Gustav Schiefler, Verzeichnis des graphischen Werks Edvard Munchs bis 1906, Berlin, 1907, no 30 ; on ne sait pas si Kessler était en possession des deux états de la gravure.

69Portrait du comte Harry Kessler, 1904 ; commande passée par Kessler à l’artiste, le portrait montrant Kessler en buste devant sa bibliothèque a été réalisé à Weimar pendant la seconde quinzaine de mars, cf. Journal ; Munch Museet, Oslo.

70Portrait du comte Harry Kessler, 1906 ; le portrait montrant le modèle en pied a été peint à Weimar entre le 9 et le 11 juillet 1906, alors que Kessler attendait l’acceptation de la démission qu’il venait de donner au grand-duc, cf. Journal ; Nationalgalerie, Staatliche Museen Preußischer Kulturbesitz, Berlin.

Hippolyte Petitjean

71Le Travail, esquisse pour un projet de fresque, 1888 ; non identifié ; acheté auprès de l’artiste le 30 décembre 1897, cf. Journal.

72Portrait de Maurice Maeterlinck, lithographie, 1898 ; commandé à l’artiste au printemps 1898 pour la revue PAN ; localisation actuelle inconnue.

Auguste Renoir

73La Marchande de pommes, vers 1890 ; acheté le 12 juin 1896 chez Durand-Ruel, Paris, cf. Journal ; voir photographie du grand salon de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; The Cleveland Museum of Art, Cleveland ; François Daulte, Auguste Renoir, Lausanne, 1971, no 585.

Auguste Rodin

74Balzac, dernière étude pour la tête, 1897, bronze ; acquis de l’artiste en février 1905 ; voir photographie du cabinet de travail de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; localisation actuelle inconnue.

75« Nymphe et satyre », intitulé aujourd’hui Le Minotaure, plâtre, vers 1885, dont il existe de nombreux exemplaires en plâtre et en bronze ; acquis avant le 29 mai 1905, date à laquelle Kessler se posait la question de le faire traduire en bronze ou en terre cuite ; cf. Journal, 14 août 1907 : « Il m’a amené ensuite devant son propre groupe du faune et de la nymphe, qu’il a fait agrandir d’après mon petit original » ; localisation actuelle inconnue.

76Petite Ombre no 1, vers 1885, bronze ; acquis de l’artiste en février 1910 sous le titre « Ombre parlant à Dante » ; voir photographie du cabinet de travail de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; localisation actuelle inconnue.

77Hélène von Nostitz, petit buste, 1902, pâte de verre ; voir photographie du cabinet de travail de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; localisation actuelle inconnue.

78Hanako, sans doute le masque dit Type E, vers 1908, bronze ; acheté en juin 1911 auprès de l’artiste ; localisation actuelle inconnue.

79Dessins ; cinq acquis de l’artiste en février 1910 ; deux en juin 1911.

Joseph Sattler

80Ex-libris du comte Harry Kessler, héliogravure, vers 1896 ; Gutenberg-Museum, Mayence.

Sculptures grecques

81Cavaliers, fragment de la frise du Parthénon (Olympie), moulage en plâtre ; voir photographie du grand salon de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; Kunstsammlung, Weimar.

Georges Seurat

82Les Poseuses, 1886–1888 ; acheté le 30 décembre 1897 chez Ambroise Vollard, Paris ; vendu le 1er mars 1926, cf. Journal ; The Barnes Foundation, Philadelphie ; reproduit dans César de Hauke, Seurat et son œuvre, tome I : Peintures, Paris, Grund, 1961, p. 146-149, no 185 (de Hauke date 1888).

83Hommes enfonçant des pieux, Bûcherons, 1882–1883 ; acheté en 1897 ; vendu par l’entremise de la galerie Flechtheim, Berlin ; collection particulière ; voir Seurat, cat. exp. New York, The Metropolitan Museum of Art, 1992, no 88 ; reproduit dans de Hauke, p. 22-23, no 39 (de Hauke date vers 1882).

84Petit Fort Philippe, Gravelines, deux dessins, 1890 ; voir photographie du cabinet de travail de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; collection particulière, en dernier lieu collection Rehns, Paris ; reproduit dans de Hauke, p. 290-291, no 699 et 701 (étude pour Le chenal de Gravelines : Petit Fort Philippe, dans de Hauke, p. 186-187, no 208).

85Le Crotoy, aval, 1889 ; vendu le 16 mai 1908 à l’hôtel Drouot, Paris ; collection particulière, Angleterre ; voir Seurat, 1992, no 211 ; reproduit dans de Hauke, p. 168-169, no 195.

Paul Signac

86Samois. Brume du matin, 1901 ; acheté le 4 mai 1902 à l’Exposition des Indépendants, cf. Journal ; Národní galerie v Praze, Prague ; Françoise Cachin, Signac. Catalogue raisonné de l’œuvre peint, Paris, 2000, no 370.

87Le Chaland. Samois, 1901 ; acheté en 1902 ; collection particulière, Paris ; Cachin, no 375.

88Le Vieux Port. La tour Saint-Jean, Marseille, 1898 ; acheté à la galerie Druet ; vendu le 16 mai 1908 à l’hôtel Drouot, Paris ; collection Victor Pastor, Monaco ; Cachin, no 324.

89Fanal de traghetto, Venise, 1905 ; vendu le 16 mai 1908 à l’hôtel Drouot, Paris ; collection particulière ; Cachin, no 416.

90« Paysage avec des arbres », probablement La Baie (Saint-Tropez), 1907 ; acheté chez Bernheim-Jeune ; collection Robert B. Meyer, Chicago ; Cachin, no 461.

Hans Thoma

91Le Fils prodigue, 1892 ; acheté le 5 octobre 1895 ; localisation actuelle inconnue.

Henry Van de Velde

92Aménagement intérieur, meubles et objets d’art dans les domiciles de Kessler à Berlin, Köthenerstrasse 28, et à Weimar, Cranachstrasse 15 ; les chaises blanches, vers 1897, sont conservées à la Stiftung Weimarer Klassik, Weimar ; localisation actuelle des autres éléments inconnue.

Vincent Van Gogh

93La Plaine d’Auvers, 1890 ; acheté avant 1904, voir photographie de la bibliothèque de Kessler à Weimar, Cranachstrasse 15 ; Carnegie Museum of Art, Pittsburgh ; sous le titre La pleine d’Auvers, 1890, dans Jacob De La Faille, L’Œuvre de Vincent Van Gogh. Catalogue raisonné, Paris et Bruxelles, G. Van Oest, 1928, t. I : Tableaux, texte, p. 221, no 781 et t. II : Tableaux, planches, pl. CCXXII.

94Les Peiroulets, le Ravin, 1889 ; acheté en mai 1908 par l’entremise d’Eugène Druet, cf. aussi Journal, 11 mars 1908 ; Kröller-Müller Museum, Otterlo ; sous le titre Le ravin, 1889, dans De La Faille, t. I, p. 188, no 661 et t. II, pl. CLXXXVI.

95Portrait du Docteur Gachet, 1890 ; vendu en 1911 au Städelsches Kunstinstitut de Francfort-sur-le-Main ; en dernier lieu Ryoei Saito, Japon ; sous le titre Portrait du docteur Gachet, 1890, dans De La Faille, t. I, p. 213, no 753 et t. II, pl. CCXIV.

Heinrich Vogeler

96Portrait du comte Harry Kessler, dessin, 1915 ; cf. Journal, 22 juin 1915 ; collection particulière, France ; Kessler possédait d’autres dessins de Vogeler, qui l’accompagna en Russie pendant la Première Guerre mondiale.

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable