Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Radicalisation

 | 
Farhad Khosrokhavar

Le rôle ambivalent de la frustration dans la radicalisation

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On ne passe pas directement de la frustration à la radicalisation et il n’y a aucune relation linéaire de cause à effet entre l’une et l’autre.

Si les frustrations ne donnent pas automatiquement lieu à la radicalisation, elles peuvent néanmoins exercer une influence plus ou moins grande sur certains groupes d’individus, notamment les personnes mentalement fragiles. La complexité croissante des formes de sociabilité et l’anomie de la société moderne, mais aussi la disparité sociale et économique, éveillent chez certains groupes d’individus le sentiment qu’il existe une « humanité double » : celle qui est aisée et intégrée, celle qui est enfermée dans une précarité menaçant de basculer dans la pauvreté, voire la misère. Parallèlement, les médias dits sociaux décloisonnent les différentes parties du monde, souvent de manière fort complexe. Internet et des formes de plus en plus virtualisées de relations sociales peuvent aussi pousser à la déconnexion mentale et sociale, induisant des mo...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540