Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les horreurs du monde

 | 
André Stanguennec

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il n’y a plus maintenant de beauté et de consolation que dans le regard qui se tourne vers l’horrible, s’y confronte et maintient, avec une conscience entière de la négativité, la possibilité d’un monde meilleur.
Th. W. Adorno1

Nous voudrions montrer que, loin qu’il s’agisse d’une excessive sensibilité de sa par taux phénomènes d’horreur, le philosophe peut formuler l’hypothèse –nullement hyperesthésique –selon laquelle l’horreur est devenue l’expérience la plus commune de notre temps. La plus commune d’abord, parce que nous pouvons l’éprouver à présent de façon quotidienne, à condition de renoncer à l’habituelle et défensive attitude d’inattention au monde, bien compréhensible tant le spectacle des horreurs nous assaille de toutes parts. La plus commune ensuite, parce que l’horreur est l’un des dénominateurs communs, sinon le seul, de nos expériences spécifiques d’aujourd’hui dans le domaine des « corps », de la « politique », comme de l’« art ». De sorte que, banalisée au quotidien,...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540