Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Musicologie et Occupation

 | 
Sara Iglesias

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Alors que la musique sous l’Occupation a fait, depuis une quinzaine d’années, son entrée parmi les centres d’intérêt des chercheurs, les « années noires » de la musicologie demeurent encore largement inexplorées. Ignorés en grande partie par la discipline elle-même, les événements de cette période obscure restent pourtant une plaie ouverte, comme l’a encore récemment montré la vive polémique qui a éclaté en 2011 autour des activités de Jacques Chailley, éminent musicologue, sous l’Occupation1. Un passé présent, certes, mais dont une politique de mémoire peine à s’imposer.

Ce passé de l’Occupation est douloureux, on le sait : après la défaite brutale infligée à la France par l’armée allemande de Hitler et l’installation du gouvernement français dans la collaboration d’État, les Français vivent sous le double régime de l’occupant national-socialiste et du gouvernement autoritaire de Vichy, des régimes fondés sur un bouleversement violent, massif et profond de la société française. Cett...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540