Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Semé sans compter

 | 
Nicolas Ellison

Troisième partie. Reproduction paysanne et recompositions sociales à l’heure du « développement durable »

Conclusion

Indistinction versus subordination de l'économique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les chapitres de ce troisième volet de l’étude ont permis de montrer que les modes d’usage des ressources naturelles, les choix productifs et leur articulation à l’organisation sociale et religieuse révèlent une adaptation des réponses données à des schèmes de préoccupations profondes qu’ils contribuent ainsi à reproduire : le souci de respecter un ordre basé sur la hiérarchie et la réciprocité, la perpétuation des cycles de la fertilité agraire et de la vie humaine, la reproduction de la communauté. Certes, les bases matérielles de la vie sociale se diversifient et, en termes de revenus (mais non pas en termes de temps), les activités agricoles y occupent désormais une place mineure. Néanmoins, s’il existe bien sûr une fonction économique, l’économie n’est pas instituée en sphère autonome répondant à sa logique propre.

Cette non-reconnaissance institutionnelle de l’économique se présente sous la forme de deux configurations. D’une part, les institutions non économiques fonctionnent ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540