Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Semé sans compter

 | 
Nicolas Ellison

Deuxième partie. Les cycles de la fertilité

Conclusion

L'archétype du cycle végétal

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La répétition d’un schème dualiste au sein du calendrier agricole et festif comme dans la répartition du panthéon totonaque ou dans le rapport aux plantes et aux espaces révèle à quel point le principe classificatoire de la polarité chaud/froid correspond à un mode d’identification analogique, où différents existants (végétaux, humains, divinités) sont soumis à un même principe hiérarchique. L’appréhension écologique totonaque, révélée notamment dans les pratiques thérapeutiques et agricoles, montre la valeur opératoire dans la vie quotidienne de ce système cosmologique encore relativement structuré.

Les fêtes patronales, la célébration des mayordomías, tout comme les danses rituelles, répondent à certaines préoccupations profondes de la population totonaque : renouveler périodiquement une relation de respect et de réciprocité avec les forces divines, réalimenter la mémoire cosmogonique et cosmologique, enfin réaffirmer le principe de la coopération communautaire.

Mais il s’agit autan...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540