Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Ce que la religion fait aux gens

 | 
Anne Gotman

Chapitre 6. Demiane et Delhia

L’impossible mariage des dieux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qui d’autre qu’un Français peut imaginer comme possible d’être lui-même et autre chose que français tout à la fois ?
Louis Dumont1

Nous avons vu l’intimité qu’une religion peut entretenir avec la représentation de soi et du monde, la préséance qu’elle peut avoir dans le rapport aux autrui sociaux, et la puissance sélective qui est la sienne dans l’orientation individuelle et sociale des fidèles – cependant qu’est assumé avec une force égale l’imperium de la raison et de la tolérance, credo séculaire désormais inscrit au plus profond de la mémoire démocratique. Credo, mais aussi norme, la tolérance se lit ainsi dans le fait que seuls 16 % de Français se déclarent d’accord avec la proposition selon laquelle « Il n’y a qu’une seule religion qui soit vraie »2 – tolérance dont les mariages interreligieux sont, du moins peut-on le supposer, la plus concrète expression3. Que se passe-t-il lorsque le dieu de l’autre s’invite dans l’intimité du mariage, au plus près d’un engagement individuel ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540