Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Le rap, ça vient d’ici ! »

 | 
Alice Aterianus-Owanga

La fabrique des catégories identitaires : religions, idéologies et musiques en circulation

Chapitre 7. Des identités emboîtées

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les négociations du récit national et des composantes de l’identité gaboma ne se limitent pas aux injonctions apportées depuis Libreville et les provinces gabonaises, elles s’appuient aussi depuis un certain nombre d’années sur les activités des Gabonais de l’étranger ou sur les circulations d’acteurs mobiles. Hormis les déplacements ponctuels d’artistes célèbres dans le cadre de spectacles ou de festivals à l’étranger, d’autres artistes résidant à l’étranger, pour les études ou de plus longues périodes, participent aussi aux dialogues, aux transformations et aux narrations des identifications gabonaises contemporaines.

Une partie de ces acteurs mobiles, installés dans différents pays hôtes et entretenant des connexions avec leur pays d’accueil se disent appartenir à une « diaspora » gabonaise. Néanmoins pour cette étude, afin d’éviter l’essentialisme englobant et homogénéisant associé à cette notion de « diaspora » (Chivallon 2006 : 19)1, je choisis de ne pas appliquer cette catégor...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable