Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Le rap, ça vient d’ici ! »

 | 
Alice Aterianus-Owanga

Des rappeurs et des femmes : masculinité, sexualité et pouvoir

Chapitre 4. Agentivités féminines

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Du côté féminin également, le rap constitue un site de discussion des identités de genre, de l’africanité et le lieu d’expression d’une violence des rapports de sexe. Les relations entre femmes y sont teintées de concurrence, pour la recherche de notoriété ou pour la proximité à l’égard des sphères du pouvoir et des hommes célèbres. Loin de constituer un ensemble homogène, différentes catégories de femmes évoluent dans les périphéries ou les centres de l’activité rap. En premier plan de ce tableau féminin se trouvent les rappeuses, celles qui, malgré les techniques d’exclusion des femmes, parviennent à intégrer ce milieu et à obtenir une part de reconnaissance dans les échelles de notoriété. L’observation des parcours et des créations des quelques rappeuses qui évoluaient à Libreville durant mon enquête met en relief les productions identitaires qu’elles développent et les stratégies de contrôle masculin qu’elles affrontent1.

Les rappeuses : émancipation et stratégies d’évitement

Les ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable