Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Le rap, ça vient d’ici ! »

 | 
Alice Aterianus-Owanga

Des musiques dans la ville du Gabon postcolonial

Chapitre 2. Le rap gabonais : histoire d’un système réticulaire

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comme nous l’avons vu dans le chapitre précédent en décrivant la généalogie de l’invention d’identités « modernes » par l’adoption de musiques étrangères, et les nationalismes forgés dans les expressions musicales des années 1960 et 1970, le rap trouve des ancêtres dans des scènes musicales urbaines antécédentes. Ce second chapitre narre maintenant les étapes d’implantation du rap au Gabon, depuis la fin des années 1980 jusqu’à nos jours. Il expose les mailles du système réticulaire auquel le rap a donné naissance, en observant d’abord les routes qui ont conduit le rap depuis l’étranger vers le Gabon, puis celles qui font aujourd’hui circuler les artistes et les musiques gabonaises à l’étranger.

Comme dans d’autres États, l’adoption du rap au Gabon se déroule en relation étroite avec les dynamiques du mouvement hip-hop aux États-Unis et en France, les deux principaux modèles suivis par les rappeurs au Gabon et plus généralement en Afrique francophone. La compréhension de la scène rap...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable