Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Le rap, ça vient d’ici ! »

 | 
Alice Aterianus-Owanga

Table des matières

Introduction

Le rap et les musiques urbaines comme objets anthropologiques
Ethnographier des parcours d’artistes

Des musiques dans la ville du Gabon postcolonial

Chapitre 1. Aux origines des scènes urbaines à Libreville

Une construction musicale de la nation : de l’indépendance au parti unique
Nationalismes alternatifs et mobilités musiciennes
Panafricanisme et décolonisation culturelle :
la patrimonialisation en exil de Pierre Claver Akendengué
Esthétique de la décontextualisation et mise en scène des traditions initiatiques
Des « musiques noires » à Libreville :
élites voyageuses et connexions transatlantiques

Chapitre 2. Le rap gabonais : histoire d’un système réticulaire

Du berceau états-unien au foyer africain
Des block parties dans les rues du Bronx
Médiations françaises et réceptions africaines
Étapes et générations du rap gabonais
« Vent de l’est » sur Libreville
Débats d’authenticité chez les pères fondateurs :
classe, espace, ethnicité
D’une génération à l’autre
Agents et institutions d’une organisation en réseau
Lieux et agents des réseaux urbains
De Libreville à la province
Transnationaliser le hip-hop de Libreville

Des rappeurs et des femmes : masculinité, sexualité et pouvoir

Chapitre 3. Le sexe du rap

Une masculinité « inclinée sur la force »
Du caractère masculin du rap
La fabrique sexuelle de la masculinité
Des stéréotypes raciaux de la masculinité
Masculinité, conjugalité et images de la femme

Chapitre 4. Agentivités féminines

Les rappeuses : émancipation et stratégies d’évitement
La « garçonne » ou l’affirmation de la masculinité de la rappeuse
La « combattante » et les avatars de la « femme émancipée »
La « femme africaine » : transformations transnationales des cadres de définition du genre
« Groupies » : des constructions de soi au-delà du stigmate
Appréhender les « groupies » par-delà les stratégies discursives
Marie : de la « groupie » dominée à l’inversion de la consommation sexuelle
Des transactions sexuelles et symboliques

La fabrique des catégories identitaires : religions, idéologies et musiques en circulation

Chapitre 5. Contre-sorciers et initiés : le religieux dans le rap

Contre-sorcellerie et manipulations religieuses
Sorcellerie et religieux à Libreville
Parcours de délivrance, contre-sorcellerie et conversion au « rap gospel »
Religieux, authenticité et inventions de traditions dans les marchés de la musique hip-hop
L’égotrip du mystique
L’authenticité du « mystique » dans les marchés de l’art africain
Métaphorisation du religieux et réafricanisation chez le groupe Movaizhaleine

Chapitre 6. Nationalisme gaboma et spectacles du politique

Le rap gaboma et les mises en scène de la nation
Spectacles du politique et indocilités postcoloniales
Président rappeur et groupes d’animation hip-hop :
l’élection présidentielle de 2009
Le rap dans l’« émergence »
Alcool, fêtes et subversion
De 2009 à 2016 : tournant autoritaire et mobilisation contestataire

Chapitre 7. Des identités emboîtées

Nationalisme transnational et hybridités
Le rap gaboma dans le transnational
« The best of both sides » : « Afropéens » et double conscience
Africanité marchande et panafricanismes
L’effet boomerang du rap : itinéraire d’une « musique noire »
Panafricanisme et solidarité noire dans le rap
L’africanité stratégique et les réseaux de la world music
Égyptocentrisme, kémitisme et afrocentrisme
L’Afrique égyptienne de Cheikh Anta Diop dans le viseur des rappeurs
De Kemet au Mvett : le périple égyptien des Fang
Rappeurs « kémites », rappeurs ekang et dialogues avec les afrocentrismes

Glossaire

Jargon du rap et toli bangando
Autres termes, vocabulaire issu des langues bantu
 

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable