Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Être juré populaire en cour d’assises

 | 
Célia Gissinger-Bosse

Être juré d’assises, l’expérience du jugement

Chapitre 3. Le débat contradictoire dans la formation du jugement : les jurés face aux autres

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le jugement, même s’il n’intervient qu’à la fin de l’expérience des jurés, est central dans la mesure où il constitue la finalité même de leur présence. Tous les débats et l’ensemble du rituel n’ont qu’un seul but : permettre de rendre un jugement. Plusieurs éléments sont nécessaires à sa constitution : l’action du débat contradictoire dans la formation du jugement des jurés ; l’élaboration de l’intime conviction et, enfin, la position adoptée face à leur propre jugement.

Les jurés, avant d’être confrontés à la décision qu’ils devront prendre, sont spectateurs d’un débat lors des audiences. L’extrait d’audience en prélude de cette deuxième partie pourrait faire l’objet d’un fait divers lu dans la presse. Faire du procès le récit de nos peurs premières pourrait relever d’une forme de séduction par l’horreur. L’historien Frédéric Chauvaud (2010 : 25) souligne cette ambivalence lorsqu’il écrit que « le procès pénal n’est ni une farce ni une pièce grotesque. Il s’agit d’un théâtre du rée...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540