Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Être juré populaire en cour d’assises

 | 
Célia Gissinger-Bosse

Devenir juré populaire, une expérience insolite

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’audience va commencer. La salle de la cour d’assises se trouve au premier étage du palais de justice, à l’architecture plutôt moderne. Il faut traverser un premier sas de contrôle à l’entrée du bâtiment, puis un second à l’entrée de la salle d’assises. La salle est rectangulaire avec une hauteur de plafond d’environ sept mètres. Elle se divise en deux espaces égaux, d’un côté le public, de l’autre le lieu des débats. L’espace du public est constitué de six rangées de dix-huit sièges. Aucune barre ne vient marquer une séparation entre le public et le reste de la salle. Quatre policiers nationaux se tiennent dans le public à chacun des angles. Lors de l’audience, certains d’entre eux profiteront du calme des débats pour sortir un livre ou un journal. Au-delà du public, un bureau à gauche de la salle est réservé aux journalistes. Sont posés, côte à côte, le bureau de l’avocat de la partie civile et celui de l’huissier de justice. En face d’eux se trouvent le bureau de l’avocat de la ...

© Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540