Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Katrina, 2005

 | 
Romain Huret

Seconde partie. L’État américain, la sécurité et les pauvres

5. Federal Emergency Management Agency

De la politique du risque aux politiques sécuritaires

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Alors que la nouvelle-orléans retrouve une activité économique normale, les marchands de souvenirs ont désormais tout loisir de vendre des tee-shirts portant le logo de la Federal Emergency Management Agency (FEMA). Au lendemain de la catastrophe, l’acronyme trouve une signification nouvelle, en référence à la gestion catastrophique de la crise : « Forget Every Minority American » ; « Fix Everything My Ass » ; « Find Every Mexican Available »1. Des badges « Je suis capable de diriger la FEMA » apparaissent sur les poitrines des citoyens de la ville. Dans un pays où la tradition d’hostilité à l’encontre du gouvernement fédéral est forte, l’agence incarne facilement tous les reproches habituellement attachés à la bureaucratie : népotisme, inefficacité, gaspillage, goût immodéré pour la procédure et le litige. Au cours des événements, chacun constate l’inertie de l’agence face à l’agitation et à l’accélération des incidents qui se déroulent en Louisiane. Si l’ampleur des fonctions de l...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540