Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La subjectivité journalistique

 | 
Cyril Lemieux

Seconde partie. L’amour du métier

Leçon n°6

Rapporter la liberté de choix individuelle au travail collectif qui la rend possible

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le cas empirique examiné ici permet d’analyser, avec une clarté rare, la tension entre choix imposé et libre choix dans la dynamique d’une intégration professionnelle. Il souligne que pour qu’un choix professionnel puisse apparaître libre à l’intéressé et être vécu comme tel, un immense travail collectif de construction de la légitimité et de l’attractivité de ce qui fait l’objet de ce choix est requis (voir sur ce point, dans un autre contexte, Suaud [1978]). Tant que ce travail est absent, le choix, s’il est fait, a toutes les chances de paraître à l’intéressé imposé, c’est-à-dire non désiré.
Ces remarques ont des conséquences importantes du point de vue d’une sociologie des rapports de domination, dans la mesure où elles invitent à lier systématiquement l’objectivation de ces rapports (notamment, la mise au jour des inégalités de revenus et des relations d’exploitation au travail) à une approche compréhensive rendant compte de la façon dont ils sont perçus et interprétés par les i...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540