Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Qu’est-ce qu’un philosophe français ?

 | 
Jean-Louis Fabiani

Troisième partie. Art, religion, science et philosophie

8. Aux frontières de la science

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La portée et la nature de la science

La lecture des chapitres précédents a convaincu du caractère parfaitement littéraire d’une bonne partie de la philosophie française du xxe siècle. Pourtant, lorsqu’il établit le bilan de la philosophie française au sortir de la Première Guerre mondiale, Dominique Parodi fait un constat qui pourra surprendre : « La spéculation et la discussion philosophique se concentrent autour d’un petit nombre de problèmes, et ces problèmes sont tous ceux qui touchent à la portée et à la nature de la science » (Parodi, 1919, p. 16). La scène philosophique qui est décrite à partir de ce constat voit s’affronter deux acteurs principaux, le progrès de la science et la critique du positivisme. Le premier manifeste son optimisme scientifique dans un sens tout à fait particulier : il s’agit, à partir des premiers succès de la psychologie expérimentale, de la sociologie empirique et de la philologie, de bâtir de nouvelles sciences sur des terrains que l’on pensait inac...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540