Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Qu’est-ce qu’un philosophe français ?

 | 
Jean-Louis Fabiani

Troisième partie. Art, religion, science et philosophie

7. La religion dans les limites de la simple raison ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un paradoxe dans la République

Contre l’idée simple qui assimilerait la philosophie universitaire à un principe de laïcisation continuellement actif dans la société française, il faut insister sur la présence insistante de la religion au cœur même de la discipline, des premières années de la République aux dernières décennies du xxe siècle. La philosophie constitue l’un des éléments des relations de l’Église et de l’État : leur recomposition, dont la loi établissant leur séparation en 1905 est un moment décisif, ne cesse de travailler la discipline. On a vu l’importance de cette question au chapitre 1 en analysant l’intérêt en partie contre-intuitif d’une partie de l’enseignement catholique pour la philosophie. Il est possible de saisir la religion dans la philosophie de deux manières : d’abord, en s’interrogeant sur le mode d’existence des philosophes affichant une religion et celui de leurs travaux au sein de l’Université ; ensuite en suivant les traitements successifs de l’objet q...

© Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540